Accès à la profession

Pour devenir auditeur légal, deux diplômes (qui ont une passerelle entre eux) permettent d’exercer les fonctions de commissaire aux comptes : le Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Commissaire Aux Comptes (CAFCAC) et le Diplôme d’Expertise-Comptable (DEC).

Le certificat d'aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes

Le Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Commissaire aux Comptes (CAFCAC) donne la possibilité à des étudiants de niveau Master issus de filières plus larges que la comptabilité, l’audit et la finance, de devenir auditeur légal et de présenter ensuite le Diplôme d’Expertise Comptable (DEC), par le biais d’un Certificat Préparatoire et d’un Certificat d’Aptitude, 2 examens encadrant un stage professionnel de 3 ans.

Selon que les candidats au stage disposent d’un master conférant plus ou moins 4 UE sur les 7 du DSCG, ils seront ou non dispensés des épreuves du Certificat Préparatoire, qui marque la condition d’entrée en stage.

Le Certificat Préparatoire comprend des épreuves d’admissibilité (2 épreuves écrites, comptabilité et audit) et des épreuves d’admission (2 épreuves orales, culture professionnelle et anglais appliqué aux affaires). Le candidat ne peut se présenter aux épreuves d’admission s’il n’a pas été déclaré admissible.

Le stage doit être effectué chez un commissaire aux comptes inscrit.

Le Conseil Régional peut autoriser le stagiaire à suspendre son stage pour une durée n’excédant pas 3 ans. Au-delà de cette période, le stage est invalidé. La durée de stage ne peut donc pas excéder 6 ans à compter de la date de début de stage.

Le stagiaire a la qualité de salarié et est tenu au secret professionnel, conformément à l'article L. 822-15 du Code de commerce et au strict respect du Code de déontologie prévu à l’Annexe 8-1, livre VIII du Code de commerce.

Au cours de chacune des 3 années de stage, le stagiaire doit effectuer un parcours de formation défini par la CNCC. Ces actions de formation obligatoires sont prises en charge par le maître de stage. Il est également demandé au stagiaire de produire à l’issue de chaque année de stage un rapport de stage à la CRCC.

Les stagiaires disposent d’un délai de 6 ans après la date de délivrance de l’attestation de fin de stage pour obtenir le CAFCAC.

Le CAFCAC permet un accès facilité au DEC, puisque les titulaires du CAFCAC sont désormais autorisés à passer les épreuves du DEC.

Vous êtes étudiants, professionnels ? Le monde du chiffre et de l’audit vous attire… Venez nous rencontrer sur les salons de la région et contacter les établissements formant à la fonction de commissaire aux comptes. 

Qui contacter ? 

Le secrétariat de la Compagnie Régionale.

Pour plus d'informations

Le stage de commissaire aux comptes

La Compagnie Régionale nomme un contrôleur de stage qui a pour mission de superviser les stagiaires tout au long de leur période de stage auprès de la Compagnie Régionale. 

Le stage est une période d'expérience professionnelle au cours de laquelle le stagiaire est un collaborateur à part entière du cabinet d'audit qui l'emploie. 

 

CONDITIONS D'ACCES AU STAGE DE COMMISSAIRE AUX COMPTES

Le stage professionnel prévu au 5° de l’article L. 822-1-1 est d’une durée de trois ans.

Il est ouvert aux personnes qui remplissent les conditions pour se présenter au certificat d’aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes en application de l’article R. 822-2.

Il est accompli chez une personne physique ou dans une société inscrite sur la liste prévue à l’article L. 822-1 et habilitée à cet effet.

 

MODALITES D’INSCRIPTION AU STAGE DE COMMISSAIRE AUX COMPTES

Le stagiaire est tenu de faire connaître au Président du Conseil Régional, par lettre recommandée avec accusé de réception, quinze jours au moins avant le début de son stage :

  • son nom et son adresse*,
  • le nom et l’adresse de son maître de stage*.

Il accompagne cette lettre :

  • d'une attestation du maître de stage indiquant qu’il accepte de recevoir le stagiaire et la date du début du stage*.
  • des justificatifs des titres, diplômes, attestations de formation ou autorisations exigées pour se présenter au certificat d’aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes.

 

*Le stagiaire est tenu aux mêmes obligations en cas de changement de Maître de stage.

 

Règlement du stage de commissariat aux comptes

Maître de Stage

Le maître de stage doit être un commissaire aux comptes habilité par la CRCC. Il peut être habilité pour un maximum de 5 stagaires : stagiaires experts-comptables et commissaires aux comptes confondus. La première habilitation délivrée à un commissaire aux comptes ne peut dépasser 3 stagiaires. Une extension du nombre de stagiaires peut être autorisée dans un délais d'un an minimum.

 

Critères d'habilitation et formulaire de demande d'habilitation